Chronologie de l’éducation populaire 3/3

par Pierre Moulinier, correspondant du Comité d’histoire

 

Des années 1980 difficiles aux relances des années 1990-2000

Début de la crise et décentralisation, contrats de plan État-régions, Traité de Maastricht, politique de la ville (développement social des quartiers), contrats éducatifs locaux, commission Schwartz sur l’insertion des jeunes, Jack Lang, ministre de la Culture et André Henry, ministre du Temps libre ; naissance des radios libres, déclin de l’animation socioculturelle et relance de l’éducation populaire (Catherine Trautmann : politique des amateurs et charte d’objectifs culture/éducation populaire)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *