[projection-débat] Le rêve d’une culture partagée : une aventure havraise

reve-culture-partageeDès 1959, avec la création du Ministère des Affaires Culturelles, André Malraux souhaite engager une politique de démocratisation de la culture sur tout le territoire. Le projet des Maisons de la Culture résulte de cette volonté de « rendre accessible les œuvres capitales de l’humanité, et d’abord de la France, au plus grand nombre possible de Français » ainsi que cela sera énoncé dans le décret fondateur du Ministère du 24 Juillet 1959. L’ambition de Malraux est de doter chaque département de sa propre Maison de la Culture afin de lutter contre l’hégémonie culturelle de la capitale. La Maison du Havre sera inaugurée en 1961.
A l’occasion des cinquante ans de l’établissement havrais, Laurent Mathieu et Christian Clères ont réalisé un film documentaire dévoilant « une histoire passionnante, racontée par les acteurs de chaque époque et illustrée d’images souvent inédites ».

Au moment où les neuf Maisons de la Culture ouvertes entre 1960 et 1968 fêtent leur cinquantième anniversaire, nous vous proposons de revenir sur ce grand projet fondateur du Ministère et ce qu’il en est advenu avec la projection du film « Le rêve d’une culture partagée : une aventure havraise » en présence des deux réalisateurs, Laurent Mathieu et Christian Clères.

La projection sera suivie de deux tables-rondes :
– Regards sur la Maison du Havre
– Et s’il fallait réinventer les Maisons de la Culture aujourd’hui ?

Le vendredi 17 mars 2017
de 14h à 18h

à l’amphithéâtre Buffon
Université Paris Diderot
15, rue Hélène Brion (75013)


Entrée gratuite (dans la limite des places disponibles) sur inscription obligatoire à comitehistoire@culture.gouv.fr


Cette projection-débat est organisée par des étudiants (M1) dans le cadre des journées Diderot « Culture et Politique » du Master « Politiques culturelles » (Université Paris Diderot) et Cultures initiées par l’axe « Art, culture et politique » du Laboratoire du Changement Social et Politique et par le Comité d’Histoire du Ministère de la Culture et de la Communication.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *