Chronologie de l’éducation populaire 2/3

par Pierre Moulinier, correspondant du Comité d’histoire

De la Libération au seuil des années 80

  • 1945-1959 : sous la IVe République, sur fond de reconstruction et de plans d’équipement et de modernisation, naissance du secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports et du Haut Comité à la jeunesse, Plan Langevin-Wallon, création des premiers centres dramatiques nationaux, du Festival d’Avignon, du TNP, des stages des instructeurs nationaux d’art dramatiques, des mouvements de jeunesse et d’éducation populaire (FFMJC, PEC, Léo Lagrange, FNFR, etc.), des Foyers de jeunes travailleurs, des bibliothèques centrales de prêt (BCP) ;

  • Années 1960-1970 : naissance de la Ve République, création des ministères des Affaires Culturelles et de Jeunesse et Sports (séparation du culturel et du socioculturel), mai 1968, émergence des cultures régionales ; lancement de la politique de l’animation socioculturelle (formation et statuts des animateurs), renforcement de la politique d’équipements culturels et socio-éducatifs, naissance de l’action culturelle (début des maisons de la culture), politique de la jeunesse, Habitat et Vie sociale  ; rencontres d’Avignon, 1000-clubs ; naissance du CNAJEP en mai 68, rassemblement de Villeurbanne ;


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.