[Séminaire] Les cinquante premières années du Centre Georges-Pompidou : bilans et perspectives [2022-2023]

Programme [2022-2023]

Séminaire organisé par le Comité d’histoire du ministère de la Culture, en partenariat avec le Centre Pompidou et la Fondation des Treilles, sous la direction d’un comité scientifique présidé par Pascal Ory, membre de l’Institut, professeur émérite des universités et membre du Comité d’histoire, et coordonné par Brigitte Gilardet, historienne de l’art, critique d’art, membre de l’AICA, chercheuse associée au CHSP.

 

Séance inaugurale
11 octobre 2022 (14h30 – 17H30)

La naissance de l’Établissement public.

Les trente ans du Centre Pompidou : retour sur deux ouvrages parus en 2007.

Présentation générale du séminaire et rappel du contexte de conception du Centre d’art par Maryvonne de Saint Pulgent, présidente du Comité d’histoire, Laurent Le Bon, président du Centre Georges-Pompidou et Pascal Ory, de l’Académie française, professeur émérite des universités et membre du Comité d’histoire.

Avec :

  • Laurent Fleury, professeur de sociologie à l’Université Paris Cité, directeur du Master « Politiques culturelles » :

Le cas Beaubourg – Mécénat d’État et démocratisation de la culture, paru en avril 2007.

  • Germain Viatte, conservateur général honoraire du patrimoine, historien de l’art et commissaire d’exposition, ancien directeur du musée national d’art moderne :

Le Centre Pompidou. Les années Beaubourg, paru en janvier 2007.

  • et Claude Mollard, conseiller spécial du président de l’Institut du monde arabe, ancien directeur administratif et financier puis secrétaire général du Centre Georges-Pompidou (grand témoin et auteur de L’enjeu du Centre Pompidou, 1976, Le cinquième pouvoir. La culture et L’État de Malraux à Lang, 1999)

 

L’architecture sous le signe du renouveau : du concours international à la construction du Centre.
30 novembre 2022 (14h30 – 17H30)

La séance aura exceptionnellement lieu au Centre Georges-Pompidou, dans La Petite salle (Forum -1).

Cette séance portera d’abord sur le caractère innovant du concours international qui a abouti au choix de cette architecture, puis sur les partis pris des deux auteurs, enfin sur l’évolution de ces partis pris au travers des contributions des architectes qui sont intervenus ultérieurement sur la répartition des espaces intérieurs, avec :

  • Jean-Louis Violeau, sociologue, enseignant à l’ENSA Nantes et à l’école urbaine de Sciences Po Paris, auteur de l’ouvrage Baudrillard et le monstre (l’architecture) (Éditions Parenthèses, 2022) :

 Centre Pompidou : l’Utopie n’a pas eu lieu mais le monstre bouge encore.

  • Boris Hamzeian, historien de l’architecture et designer, collaborateur scientifique PostDoc (École Polytechnique Fédérale de Lausanne) et chargé de recherche au Centre Georges Pompidou :

Du « School System » au « Live Centre of Information ». Piano, Rogers, Franchini et Ove Arup & Partners pour le concours du Centre Beaubourg de Paris.

  • et François Chaslin, architecte et historien de l’architecture :

Beaubourg et les concours d’architecture.

 

Les premières années de la Bibliothèque publique d’information (BPI).
17 janvier 2023 (14h30 – 17H30)

Introduction : Martine Poulain, conservatrice générale des bibliothèques honoraire, ancienne responsable du service des Études et de la recherche de la BPI.

Avec :

  • Muriel Amar, maîtresse de conférences au Pôle Métiers du livre de l’Université de Nanterre :

La constitution d’un patrimoine des usages ?

  • Joëlle Le Marec, professeure au Muséum national d’histoire naturelle, Laboratoire PALOC :

La bibliothèque d’étude, le souci du public et la vie des savoirs?

  • Grand témoin : Michel Melot , conservateur général des bibliothèques et historien de l’art français, ancien directeur de la BPI.

 

Les expositions temporaires du Centre Pompidou et leur résonance.
7 mars 2023 (14h30 – 17H30)

Avec :

  • Brigitte Gilardet, historienne de l’art, coordinatrice scientifique du séminaire :

Très brève histoire du CCI : genèse, expositions.

  • Marie Vicet, historienne de l’art, enseignante au département d’Arts plastiques de l’Université de Picardie Jules Verne et chargée de recherche au service Nouveaux Médias du Centre Georges-Pompidou :

Les Immatériaux (1985) : l’exposition comme exercice philosophique.

  • Nathalie Heinich, sociologue, directrice de recherche au CNRS :

Les expositions à Beaubourg : l’invention d’un genre et ses multiples résonances.

  • Grand témoin : Jean Clair, de l’Académie française, historien de l’art et conservateur général du patrimoine (sous réserve).

 

Les premières années de l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (IRCAM).
 4 avril 2023 (14h30 – 17H30)

Avec :

  • François-Xavier Féron, docteur en musicologie, membre du laboratoire STMS-Ircam, co-éditeur de la base de données ANALYSE – Œuvres commentées du répertoire de l’Ircam :

L’Ircam avant la création de Répons (1981) par Pierre Boulez : genèse et évolution d’un centre de recherche dédié au son musical.

  • Laura Zattra, professeure adjointe aux conservatoires de musique de Bologna et Vicenza et au département de musique de film au conservatoire de Rovigo et chercheure à l’Ircam depuis 2012 :

Les technologies au service de la recherche et de la création: la collaboration entre les ‘Réalisateurs en Informatique Musicale’ et les compositeurs au sein de l’Ircam.

  • Grand témoin : Michel Decoust, compositeur, chef d’orchestre et musicologue, cofondateur de l’IRCAM.

 

L’inscription du Centre Pompidou dans le cadre des politiques de promotion de l’art contemporain depuis 1960.
6 juin 2023 (14h30 – 17H30)

Avec :

  • Nicolas Heimendinger, auteur d’une thèse sur Les Avant-gardes et les institutions publiques, 1964-1981 :

Ni culture légitime, ni culture populaire : le Centre Pompidou, instrument et emblème d’une troisième voie pour les politiques culturelles dans l’après-68.

  • Valérie Mavridorakis, professeure d’histoire de l’art contemporain à Sorbonne Université, chercheuse au Centre André Chastel :

L’époque, la mode, la morale, la passion [postmodernistes] : une exposition à la couleur du temps.

  • Grand témoin : Jean-Hubert Martin, historien de l’art, conservateur et commissaire d’exposition, ancien directeur du Musée national d’art moderne.

 

Les séances de séminaire se tiendront au ministère de la Culture (182, rue Saint-Honoré – 75001 PARIS)
Inscription obligatoire (libre et gratuite dans la limite des places disponibles) à comitehistoire@culture.gouv.fr

[Le programme de recherche]