[séminaire] Patrimoines et patrimonialisation : les inventions du capital historique XIXe-XXIe siècles [2019-2020]

Ce séminaire est organisé par le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines – Université Paris-Saclay), en partenariat avec le Comité d’histoire du ministère de la Culture.

Le séminaire se propose de sonder de manière critique les phénomènes de patrimonialisation, passés et présents, leurs ressorts, leur mode opératoire et leurs implications. Il invite à interroger les mobilisations de l’histoire, traces du passé et récits collectifs, dans ces processus de valorisation et d’institutionnalisation irréductibles à la seule dimension mémorielle. Il ambitionne pour cela d’accueillir des travaux divers par leurs objets et leurs ancrages disciplinaires afin d’opérer une série de déplacements du regard porté sur les phénomènes patrimoniaux, historiques et contemporains (du XIXe au XXIe siècle) dans leur extrême diversité. L’ambition est de renouveler le regard porté sur ceux-ci en faisant de la mise au jour des ressorts sociaux et économiques du processus de patrimonialisation le levier de leur mise en intelligibilité critique. Il s’agit par conséquent de saisir les objets patrimonialisés comme des « inventions » et d’expliciter les stratégies qui ont porté leurs créateurs, individus ou groupes, à les faire exister et reconnaître comme tels.

 

Direction scientifique:

  • Anne-Claude Ambroise-Rendu, professeure d’Histoire contemporaine (Université de Versailles-Saint-Quentin), membre associé au Criham – acambre@orange.fr
  • Stéphane Olivesi, professeur des Universités (Université de Versailles-Saint-Quentin – CHCSC) –  stephane.olivesi@uvsq.fr

 

Programme 2019-2020

(3e année)

Séance 1 – Le patrimoine « naturel » : conservation, préservation, patrimonialisation ?
15 novembre 2019
de 10 h à 16 h

  • Remi Luglia, Aux origines de la protection de la nature en France, le patrimoine
  • Steve Hagimont, L’usage politique du patrimoine naturel. Retour sur les résistances à la création d’un parc national (Ariège, 1964-1981)
  • Adriana Blache, Constances coloniales en Afrique rentière: violence et contradictions dans la gestion du patrimoine “naturel” en Tanzanie
  • Cécilia Claeys, Qui doit redoubler d’efforts pour protéger le patrimoine naturel ? Les politiques de création d’espaces protégés à la recherche d’une conciliation entre équité sociale et efficacité environnementale
  • Ambroise de Montbel, La nature : quel titulaire patrimonial ?

 

Séance 2 – Patrimoines, spiritualités et religions
13 Décembre 2019
de 14 h à 17 h

  • Galia Valtchinova, Saints Constantin et Hélène, la marche rituelle sur le feu et l’entrée des anastenaria /nestinari au patrimoine immatériel de l’UNESCO (2009)
  • Benjamin Chavardès, Altera Roma : la reconversion des églises à Avignon
  • Gaetano Ciarcia, Les cultes vodun comme capital culturel et mémoriel au Bénin

 

Séance 3 – Patrimoines coloniaux, patrimonialisation du passé colonial
7 Février 2020
de 14 h à 17 h

  • Alain Sinou, La patrimonialisation de l’espace urbain colonial en Afrique subsaharienne : l’exemple des villes côtières sénégalaises
  • Alain Messaoudi, Patrimoine colonial ou patrimoine national ? Autour de quelques édifices religieux de la Tunisie contemporaine
  • Alexandra Loumpet-Galitzine, De l’embarras patrimonial : réflexions sur les patrimonialisations du « colonial » au Cameroun

 

Séance 4 – Patrimoines industriels et patrimoines ouvriers
27 mars 2020
de 10 h à 16 h

  • Alain Michel, Les usines Renault de Billancourt, de la « forteresse ouvrière » aux vestiges industriels dans l’écoquartier huppé des Rives de Seine
  • Eric Lafon, Un musée d’histoire ouvrière et sociale pour une patrimonialisation vivante des mondes ouvriers. Quelle problématique ? Quelle politique de collecte et d’enrichissement des collections ?
  • Xavier Vigna, Construction et/ou appropriation de la mémoire ouvrière
  • Xavier Nerrière, Introduction à l’autoreprésentation des travailleurs-euses
  • Paul Smith, Une grande usine parisienne, la manufacture des tabacs du Gros-Caillou

 

Séance 5 – Métiers du patrimoine et acteurs de la patrimonialisation
15 mai 2020
de 10 h à 17 h

  • Hugues Bonnefon, Les archéologues à l’épreuve du marché ? Dynamiques de segmentations d’un groupe professionnel
  • Christian Hottin, Du patrimoine de l’enseignement supérieur à l’enseignement supérieur du patrimoine. Jalons d’un parcours réflexif
  • Julie Marchand, Le patrimoine urbain : du chargé d’études à l’habitant, une appropriation à degré (sous réserves)
  • Marie-Aude Depuiset, Frederic Poulard, Les conservateurs du patrimoine entre unité et diversité : une enquête par questionnaires
  • Léonie Hénaut, La professionnalisation des restaurateurs en France et aux États-Unis
  • Sylvie Sagnes, Faiseurs et enchanteurs de patrimoine au cœur d’une ville patrimoniale : Carcassonne (sous réserves)

 

Les séances se tiendront en salle Rameau, au ministère de la Culture, 182 rue Saint-Honoré, 75001 Paris [plan]
Ces rencontres sont ouvertes au public sous réserves d’inscription préalable (au moins 48 h à l’avance) en remplissant le formulaire

Informations :
comitehistoire@culture.gouv.fr